Aller au contenu principal

Le canal de Suez a enregistré plusieurs records en 2021 : à la fois en nombre de navires (20.694, soit plus de 56 navires par jour), en marchandises transportées (1.27 milliard de tonnes) et en revenus (5.5 milliards d’euros de droits de passage, un record absolu), a annoncé l’Autorité du canal de Suez, le 2 janvier. En 2020, ce sont 18.830 navires qui avaient emprunté le canal générant près de 4.9 milliards d’euros.

Cette infrastructure capitale pour l’Egypte représente presque 3% du produit national brut. Elle a vu cette année ses revenus augmenter de 13%, par rapport à 2020, tandis qu’environ 10% du commerce mondial a emprunté le canal.

Et ce, malgré une année marquée par l’échouement du porte-conteneurs Ever Given, navire long de 400 mètres et d’une capacité de 20.000 EVP. Il s’était encastré dans une des rives du canal de Suez alors qu’il se trouvait dans un convoi montant et avait bloqué le passage pendant six jours, en mars. En tout, 422 navires avaient dû attendre qu’il soit dégagé pour passer. Le navire avait ensuite été retenu pendant plusieurs mois par les autorités égyptiennes, avec une cargaison à son bord estimée à 2 milliards de dollars. L'Autorité du Canal de Suez réclamait 530 millions de dollars à Shoei Kisen, propriétaire japonais du navire.

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

Aller plus loin

Rubriques
Marine marchande