Aller au contenu principal

Les images de l’arrivée du One Apus à Kobé, relayées par les shipspotters japonais sur les réseaux sociaux sont impressionnantes. Le porte-conteneurs, armé par la compagnie nippone One, a perdu, selon le dernier décompte, 1816 boîtes à 200 milles au nord d’Hawaï alors qu’il faisait route entre Yantian et Long Beach. Des baies entières sont disloquées avec certains conteneurs, toujours gerbés, en équilibre dans le vide.

 

240686 ONE APUS
© TWITTER/Nobuya0827

© TWITTER/Nobuya0827

240689 ONE Apus
© TWITTER/Nobuya0827

© TWITTER/Nobuya0827

 

La compagnie ONE indique que l’Etat du pavillon, le Japon, et les autorités maritimes vont procéder à des inspections précises pour évaluer les dommages.

Cet accident est la plus grosse perte de conteneurs de l’histoire maritime, hors naufrage. On estime la valeur des pertes à environ 250 millions de dollars. One n’a pas encore déclaré d’avarie commune, mais la compagnie pourrait le faire dans les prochains jours.

Les JRCC d’Honolulu et de Guam sont en veille, en liaison avec l’armateur, pour surveiller les boîtes passées à l’eau. Pour le moment aucune d’entre elles n’a été repérée.

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

Aller plus loin

Rubriques
Marine marchande
Dossiers
Divers marine marchande