Aller au contenu principal

Le 19 septembre 2017 matin, le navire Vita, battant pavillon Antigua-et-Barbuda, signalait une panne de propulsion au Centre Opérationnel de Surveillance et de Sauvetage (CROSS) de Corsen. Il se situait alors à près de 43 nautiques (environ 80 kilomètres) au nord de l’île d’Ouessant. Ce petit cargo, d’une longueur de 85 mètres, transportant une cargaison non dangereuse (3560 tonnes de bobines d’acier) et avec 9 membres d’équipage à bord, faisait route depuis Brème (Allemagne) vers Pasajes (Espagne).

L’équipage ne pouvant réparer la panne, l’armateur lituanien du cargo Vita avait signé un contrat privé de remorquage avec la société « Abeilles International » pour le remorquage du navire par le remorqueur Abeille Bourbon jusqu’à Brest.

Le convoi était arrivé à Brest le 20 septembre à 09h35 : le cargo avait alors été placé au mouillage en rade poste 25. Le Centre de Sécurité des Navires (CSN) de Brest avait procédé le 22 septembre à une inspection du cargo au mouillage. Cette dernière n’avait pas conduit à l’immobilisation du navire.Afin de procéder à l’expertise précise des dommages sur l’appareil propulsif et aux réparations nécessaires, l’armateur avait dépêché à bord des techniciens et du matériel.

 Eléments nouveaux Sur demande de la préfecture maritime de l’Atlantique,  en liaison avec l’autorité portuaire, et après examen de la panne, l’armateur du cargo Vita a présenté samedi 23 septembre matin un plan d’action précis détaillant les réparations prévues. Il a également annoncé à la préfecture maritime de l’Atlantique qu’il prévoyait la fin des travaux pour 17h30 le jour-même.Au vu de ces éléments, le préfet maritime a prolongé l’autorisation de mouillage du cargo en rade de Brest jusqu’à 23h30.Les réparations s’étant déroulées comme prévu, grâce notamment à une météo favorable, des essais ont ensuite été réalisés en présence d’un inspecteur de la société de classification, comme le prévoit la réglementation internationale.A l’issue,  le cargo Vita a appareillé vers 22h30 le samedi 23 septembre et repris sa route vers le port de Pasajes (Espagne).

Communiqué de la préfecture maritime de l'Atlantique, 24/09/17

 

Aller plus loin

Rubriques
Marine marchande