Aller au contenu principal

Après plusieurs mois de discussions et d’échanges fructueux, plusieurs acteurs français annoncent s’associer aujourd’hui au sein de l’AMSSI (Agora for Maritime & Submarine Sustainable Innovations) :

- Alcatel Submarine Networks (ASN) - leader mondial dans la fourniture de systèmes de câbles sous-marins de télécommunication

- iXblue - entreprise mondialement reconnue pour ses technologies de pointe dans les domaines de l’autonomie maritime, de la navigation inertielle, du positionnement et de l’imagerie sous-marine

- SeaOwl - opérateur international de services maritimes, pionner dans la réalisation de services basés sur des drones maritimes

Ces trois entreprises sont aujourd’hui le noyau de l’AMSSI ; de nouveaux membres Français et Européens les rejoindront bientôt afin d’accélérer l’émergence de nouveaux projets innovants.

Innovation, R&D et projets industriels

Ce groupement se veut un pôle d’innovation français dont les membres partagent la volonté de mettre en commun leur savoir-faire et leurs technologies avec comme objectif de faire aboutir des projets industriels concrets et innovants dans les domaines maritimes et sous-marins, ainsi que dans la lutte contre les dérèglements climatiques. L’AMSSI permettra de promouvoir la R&D, l’innovation et le savoir-faire français.

L’AMSSI affiche une démarche volontariste de concrétisation et de mise en œuvre des différentes technologies développées au travers des programmes R&D de ses membres, et aboutir au déploiement industriel de ses projets.

Un écosystème et des projets concrets

C’est par la combinaison des expertises de ses membres que l’AMSSI va continuer à développer un écosystème capable de relever des défis technologiques majeurs et construire une communauté efficace et pertinente dans le domaine des technologies et services maritimes.

Parmi les développements mettant en œuvre les technologies les plus avancées de ses membres, les entreprises membres travaillent déjà sur un projet innovant : le développement d’un bâtiment hydrographique de surface téléopéré, autrement dit un drone capable d’effectuer des missions de survey longues distances

D’autres projets liés aux changements climatiques et à la digitalisation marine sont également à l’étude.

Communiqué d’ASN, iXblue et SeaOwl, 28/04/21

 

Aller plus loin

Rubriques
Marine marchande Offshore Construction navale Science et Environnement