Aller au contenu principal

Trois attaques pirates en trois heures dans un rayon de 10 milles. C’est le bilan de la journée de mardi dans le détroit de Malacca qui a vu l’attaque du vraquier brésilien Densa Shark, de pétrolier panaméen Pro Triumph et le méthanier norvégien Clipper Posh. Tous ont été attaqués alors qu’ils réduisaient leur allure pour négocier un virage. Il semblerait que le but des pirates, dont on pense qu’ils appartiennent tous au même groupe, étaient le vol des pièces détachées à bord.

L’Asie du Sud-Est redevient, depuis un peu plus de deux ans, la première zone de piraterie au monde. Deux chimiquiers, dont l’Orkim Harmony toujours porté disparu, ont été attaqués au large de la Malaisie la semaine dernière.

Aller plus loin

Rubriques
Marine marchande
Dossiers
Piraterie et brigandage maritime