Aller au contenu principal

Ayro a annoncé qu’il réalisait une levée de fonds de 10.5 millions d’euros auprès d’Ocean Zero, Bpifrance et Mer Invest. Elle doit soutenir le développement de la start-up française, spin-off du cabinet français d’architecture navale VPLP, mais aussi permettre l’industrialisation des ailes Oceanwings, renforcer les équipes de vente et marketing et installer son usine d’assemblage de Caen Blainville.

Pour rappel, Ayro a conçu un système de propulsion éolienne qui doit équiper Canopée, le roulier vélique d’Alizés (coentreprise du tandem français Jifmar et Zéphyr & Borée) qui transportera des éléments d’Ariane 6 vers le centre spatial de Kourou, en Guyane. L’entreprise a annoncé le 1er septembre qu’elle allait implanter sa première usine sur le port de commerce de Caen-Ouistreham. Ce doit être la toute première usine au monde de fabrication d’ailes articulées pour la propulsion éolienne de navires de commerce. « Le marché est en forte évolution avec des compagnies maritimes et des chantiers navals toujours plus intéressés par les technologies de propulsion éolienne », a expliqué Ludovic Gerard, directeur général d’Ayro. « Grâce à cette opération, nous serons en mesure de mieux répondre à ces demandes, de valoriser notre technologie unique et de leur fournir notre produit-phare : l’Oceanwings ».

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

 

Aller plus loin

Rubriques
Marine marchande