Aller au contenu principal

La compagnie norvégienne Bergen tankers a décidé d’opter pour la propulsion au gaz. Un premier chimiquier, le Bergen Viking, va recevoir une nouvelle motorisation lui permettant de fonctionner au GNL. La conversion du navire, prévue à l’été 2014, a été confiée à Rolls-Royce, qui intègrera à bord un nouveau système de propulsion hydride. Le Bergen Viking sera notamment équipé de deux nouveaux moteurs C26:33L6AG fournis par Bergen Engines, filiale de Rolls-Royce, qui remplaceront les quatre moteurs diesels d’origine. Le navire, sera, en outre, doté de deux réservoirs pouvant contenir chacun 150 m3 de gaz naturel liquéfié, assurant une autonomie de 15 jours en fonctionnant uniquement avec le GNL.

 

 

75779 bergen viking rolls
© ROLLS-ROYCE

Vue des nouveaux équipements dont va être doté le Bergen Viking (© ROLLS-ROYCE)

 

 

Mis en service en 2007, le Bergen Viking, long de 95 mètres pour une largeur de 17 mètres, fait partie d’une flotte de six navires exploités par la compagnie norvégienne. Celle-ci a décidé de convertir son système propulsif en raison du renforcement de la règlementation sur les émissions polluantes devant entrer en vigueur en 2015. Ainsi, la consommation de carburant du chimiquier sera réduite de 25%, alors que les rejets de NOx seront diminués de 85%, celles de CO2 de 25% et celles de SOx de 100%.

A l’issue de sa conversion, le Bergen Viking sera affrété par Statoil afin de transporter des produits raffinés le long de la côte norvégienne.

Aller plus loin

Rubriques
Marine marchande
Dossiers
Rolls-Royce