Aller au contenu principal

La crise liée à la pandémie de coronavirus n’a pas empêché Royal Boskalis Westiminster NV de refinancer sa facilité de crédit renouvelable. Le groupe a annoncé mardi l’avoir refinancée à hauteur de 500 millions d’euros jusqu’en avril 2025, avec une option pour l’augmenter de 150 millions d’euros et deux options d’extension d’un an. L’opération a été coordonnée par ING Bank avec syndicat de sept établissements (ABN AMRO Bank, BNP Paribas, HSBC, ING Bank MUFG, Rabobank et NatWest).

Boskalis affirme que sa situation financière est « très solide ». La société a terminé l’année 2019 avec une situation de trésorerie nette positive de 26 millions d’euros et même une légère amélioration au 1er avril. Une situation qui lui permet de bénéficier d’une marge financière importante pour gérer ses opérations et investir.

Avec une flotte de plus de 700 navires et équipements flottants, Boskalis est présent dans les secteurs du dragage, des infrastructures et des services maritimes. Il intervient par exemple dans le développement d’infrastructures énergétiques, la construction et l’entretien des ports, voies navigables et fluviales ou encore le sauvetage maritime.

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

Aller plus loin

Rubriques
Marine marchande