Aller au contenu principal

Sept marins guatemaltèques et honduriens du navire de recherche RSV Endeavour sont en grève depuis plusieurs jours dans le port de Brest. Le navire, un ancien chalutier transformé en chasseur d'épave et appartenant à l'armement singapourien Hallstrom Holdings, est immobilisé depuis plusieurs jours dans le port breton. Les marins, qui ont été licenciés, réclament des arriérés de salaires et une prime de licenciement. Leur relève, six marins panaméens, est déjà à bord. Le syndicat maritime CGT des marins et du grand Ouest et l'inspectrice ITF venue apporter son aide craignent de voir la situation dégénérer rapidement.

Aller plus loin

Rubriques
Marine marchande
Dossiers
Port de Brest