Aller au contenu principal

Contraint de rejoindre Cherbourg lundi soir suite à une avarie alors qu’il effectuait une liaison Caen Ouistreham-Portsmouth, le Normandie devrait rester à la pointe du Cotentin jusqu’à dimanche. Si tout va bien, Brittany Ferries espère que son navire pourra appareiller dans l’après-midi du 17 avril, une fois les réparations à quai achevées et validées par les autorités.

Mis en service en 1992 et modernisé fin 2014, le Normandie a été victime d’un incident sur un tableau électrique, qui l’a privé momentanément de propulsion. Deux marins, blessés, ont été évacués par un hélicoptère de la Marine nationale. Les 493 passagers présents à bord ont été pris en charge par la compagnie, qui leur a proposé des solutions alternatives pour leur voyage. Brittany Ferries a également géré avec ses autres navires le cas des clients qui avaient réservé sur les traversées annulées suite à l’avarie. 

Aller plus loin

Rubriques
Marine marchande
Dossiers
Brittany Ferries