Aller au contenu principal

Le Salamanca, premier ferry propulsé au GNL de la flotte de Brittany Ferries, a été officiellement livré par les chantiers China Merchants. La cérémonie officielle s'est déroulée en Suède au siège de Stena Roro, propriétaire du navire à qui Brittany Ferries affrète non seulement le Salamanca, mais également le Galicia, entré en flotte il y a un an, et le Santoña, qui doit rejoindre la flotte en 2023. Tous ces navires appartiennent, pour mémoire, à une série de 12 unités de type E-Flexer commandée par Stena pour ses propres besoins et pour des affrètements. Le Côte d'Opale, exploité par DFDS sur le détroit depuis cet été, en fait également partie. Ces ferries de 214 mètres, soit les bateaux les plus longs de l’histoire de la flotte de BAI, pour 27.8 mètres de large affichent une jauge de 48.000 GT. Ils peuvent accueillir 1000 passagers et disposent de 3100 mètres linéaires pour le fret. Leur vitesse commerciale est de 22 nœuds.

 

 

Le Salamanca est le premier à fonctionner au gaz naturel liquéfié. Il vient de terminer ses essais gaz au large de la Chine. Il devrait arriver en février 2022 en Europe pour rejoindre sa ligne entre le Royaume-Uni et l'Espagne. Les équipages de BAI sont actuellement en formation dans le simulateur GNL à Saint-Malo. Ce dernier est une maquette numérique des systèmes de chargement, de stockage et de préparation du GNL. Il permet l'entraînement non seulement au souatge mais aussi à la maintenance, et de pratiquer des procédures spécifiques telles que l'arrêt complet du système GNL. Il pourra être transporté et installé à bord du navire à son arrivée. Par ailleurs, les travaux de construction des terminaux de soutage de GNL dans les ports de Bilbao et de Santander ont également débuté. Ils permettront de stocker le carburant destiné au Salamanca et à son sister-ship, le Santoña.

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

Aller plus loin

Rubriques
Marine marchande
Dossiers
Brittany Ferries