Aller au contenu principal

2% de réduction de consommation de carburant observés sur le Pont-Aven de Brittany Ferries depuis décembre 2018. Lors de son dernier arrêt technique, les équipes de Wärtsilä ont posé le système EnergoProFin. Ce dispositif, développé par le groupe finlandais il y a 30 ans, est une petite hélice placée sur le casque de l'hélice de propulsion. Son capuchon réduit le tourbillon, tandis que les ailettes captent et absorbent la force de l'eau en rotation, ce qui diminue l'effet de vortex.

 

205819 hélice pont aven
© BRITTANY FERRIES

(DROITS RESERVES)

205818 hélice pont aven
© BRITTANY FERRIES

(DROITS RESERVES)

 

Ce projet fait partie d'une série de d'études initiées par la compagnie qui s'inscrivent dans le cadre de son programme de Recherche et Développement. Depuis deux ans, Brittany Ferries a noué un partenariat avec le CEA Tech. Dans ce cadre, plusieurs projets sont en cours, parmi lesquels le développement d’une bande à haute vitesse qui utiliserait des émetteurs terrestres pour éviter le recours au satellite en mer. Une seconde étude porte sur des solutions énergétiques hybrides pour le Cap Finistère, navire reliant l'Espagne au Royaume-Uni. Enfin, le dernier projet concerne la mise en œuvre, à long terme,  de piles à combustible pour l'alimentation de certains systèmes embarqués.

Brittany Ferries entreprend également des recherches plus larges sur le développement de l'énergie éolienne, comme les rotors Flettner, les ailes de traction, ou les voiles modernes.

 

Aller plus loin

Rubriques
Marine marchande
Dossiers
Brittany Ferries