Aller au contenu principal

L’intelligence artificielle est une technologie pleine de promesses. Pour les armateurs, c’est un levier d’innovation important. CMA CGM a décidé de ne pas passer à côté du développement de cette nouvelle technologie. Depuis le début de l’année, l'armateur français collabore avec une jeune start-up californienne à l’accent francophone, Shone. En effet, cette dernière a été créée en 2017 à San Francisco par trois ingénieurs français.

Apporter une aide à la décision et au pilotage tout en améliorant la sécurité maritime

Dans un premier temps, le projet porté par CMA CGM et Shone consiste à récupérer des données émanant des porte-conteneurs de la flotte et les analyser dans les locaux de Shone à San Francisco. La jeune société travaille actuellement sur un modèle d’intelligence artificielle embarquée devant faciliter le travail des équipages à bord, que ce soit en matière d’aide à la décision, d’aide au pilotage ou de sécurité maritime.

Pour ce dernier point, les risques de collisions sont particulièrement pris au sérieux. Shone développe un procédé de fusion de données provenant de multiples sources (radar, caméra, AIS, etc.). L’idée est d’accroître la précision globale de la détection et éviter au maximum les risques d'abordage.

 

Aller plus loin

Rubriques
Marine marchande
Dossiers
CMA CGM