Aller au contenu principal

La compagnie CMA CGM a prévenu ses clients, lundi 20 septembre, qu’elle avait été victime d’une « fuite de données clients restreintes (noms, prénoms, fonctions, adresses mail et numéros de téléphone ». Selon l’armateur français, qui ne donne pas davantage de détails sur les circonstances de l’attaque et le volume de données volées, elle a été détectée lors d’opérations de surveillance des applications du groupe. Il précise que ses équipes IT ont déjà « développé et installé les correctifs de sécurité ». Au passage, CMA CGM rappelle de ne jamais partager mot de passe et informations personnelles et de vérifier l’authenticité d’un email demandant de se connecter à une plateforme.

Cette nouvelle cyberattaque survient un an après que la compagnie ait été victime d’un rançongiciel, Ragnar Locker. Il avait provoqué de sérieux dysfonctionnements de son système informatique. Un vol de données avait été évoqué.

Les armateurs semblent constituer une cible de choix pour les hackers. Maerk, MSC, Cosco, HMM, Hurtigruten, ont notamment été victimes de ce type d’attaques en nette recrudescence, selon des cabinets spécialisés.

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

Aller plus loin

Rubriques
Marine marchande