Aller au contenu principal

Le bras de fer se poursuit entre la CFDT et la Compagnie Océane autour du nombre de marins affectés au Breizh Nevez 1, nouveau ferry reliant Groix à Lorient. Le syndicat menace désormais la direction d’un mouvement social s’il n’est pas entendu. « Avant de se lancer dans un grève pénalisante pour les insulaires, les marins souhaitent donner une dernière chance à la concertation. A cet effet, ils demandent qu’une réunion soit organisée en présence de la Direction Mer et littoral, d’élus de la région, de la Direction de la Compagnie, des Commandants concernés et des Syndicats », explique la CFDT Bretagne Océan. 

Le syndicat continue à s'inquiéter de la décision de l'armement de fixer un équipage de 7 marins au lieu de 8. Le syndicat souligne notamment que, depuis les débuts de la construction du navire, la Commission centrale de sécurité des navires (autorité compétente des Affaires Maritimes),  « travaille à la conception et à la conformité des plans du Breizh Nevez sur la base d’une déclaration de l’armateur  d’armer ce nouveau roulier avec 8 hommes d’équipage. L’ensemble des plans du navire et de ses systèmes de sécurité (incendie, abandon, etc…) a donc été étudié, conçu et approuvé sur la foi de cette déclaration préalable de l’armateur ». Sauf que, depuis, la Compagnie Océane a annoncé armer le bateau avec un équipage de 7 marins.  « Le Syndicat Maritime Bretagne - Océans CFDT a récemment alerté la DML sur le danger que représente cette proposition qui conduit, dans des situations d’urgence ,classiques sur ce type de navire, à attribuer à un seul membre d’équipage le rôle de gérer l’évacuation de l’ensemble des passagers, y compris les personnes à mobilité réduite ». Pour enfin s'interroger : « un armateur pourrait donc ainsi obtenir le feu-vert de la plus haute instance française en matière de sécurité maritime sur la base de déclarations préalables dont il sait, dès le début des travaux, qu’il ne les respectera pas ? »

Construit par Piriou, le Breizh Nevez 1 a effectué sa première rotation test entre Lorient et Groix le 22 mars. Il doit entrer en service le 30 mars prochain pour remplacer le Saint Tudy.  Exploité au travers d’une délégation de service public par la Compagnie Océane (filiale de Transdev), le Breizh Nevez 1 mesure 43.5 mètres de long pour 11.6 mètres de large, des dimensions dictées par celles de Port-Tudy, la capitale groisillonne, où il pourra passer la nuit. Il pourra transporter 300 passagers et 18 voitures.

 

 

Aller plus loin

Rubriques
Marine marchande