Aller au contenu principal

L’année 2022 se termine sur une note relativement pessimiste en termes de volumes pour le marché du conteneur. Plusieurs facteurs expliquent la baisse du second semestre pour Jérôme de Ricqlès, expert maritime chez Upply. En 2023, il faudra composer un scenario sur plusieurs airs. Un article de Ports et Corridors.

L’année 2022 a démarré sur les chapeaux de roues. Les volumes sont au rendez-vous et

Aller plus loin

Rubriques
Marine marchande
Dossiers
Divers marine marchande