Aller au contenu principal

Dédiée au contrôle de l’Etat du port, la base de données THETIS-Med, déclinaison pour dix pays méditerranéens du système THETIS, est entrée en service ce mois-ci, annonce l’Agence européenne pour la sécurité maritime (AESM/EMSA). Pour elle, il s’agit d’une « étape importante dans les efforts de l’Union européenne pour renforcer la coopération régionale entre les Etats riverains de la Méditerranée ».

Pour rappel, le contrôle de l’Etat du port consiste à vérifier que les navires étrangers faisant escale respectent les conventions internationales en matière de protection de l’environnement, de sauvegarde de la vie humaine en mer et de respect des conditions de vie et de travail des équipages. Après le mémorandum d’entente de Paris (PMoU) fondé en 1982 par 14 Etats (aujourd’hui étendu à 27) à l’initiative de la France, d’autres instances similaires ont vu le jour dans le monde dont le Mémorandum d’entente méditerranéen (Med MoU), qui regroupe dix pays (Algérie, Chypre, Egypte, Israël, Jordanie, Liban, Malte, Maroc, Tunisie et Turquie).

La base de données THETIS, exploitée par l’AESM, est un système d’information qui a d’abord été créé pour les pays du mémorandum d’entente de Paris. Elle garde la trace des inspections de sécurité des navires, génère une analyse de risques, détermine à quelle fréquence réaliser les inspections et lesquelles sont prioritaires. THETIS peut aussi communiquer avec plusieurs bases de données dédiées à la sécurité maritime, comme celles des sociétés de classifications reconnues par l’UE. Elle permet donc de mieux cibler les navires pour les inspections.

Pour sa part, THETIS-Med permet de partager les informations entre les pays membres de l’UE et les pays non-membres qui ont signé le Med MoU. Ces pays doivent aussi bénéficier de l’outil pour accomplir leurs obligations. « THETIS-Med modernise la façon dont les navires sont ciblés dans le Med MoU », indique l’AESM. Il « simplifie l'enregistrement et la disponibilité en ligne des rapports d'inspection, et harmonise davantage les procédures et le mode de fonctionnement avec le PMoU en renforçant la coopération » entre l'AESM, les États membres de l'UE et les dix pays méditerranéens concernés.

222636 Thetis-Med
© AESM

(© AESM

Aller plus loin

Rubriques
Marine marchande