Aller au contenu principal

En provenance de Chine, où il a été livré le 17 mai par le chantier CMI Jinling, le Côte d’Opale, nouveau ferry de DFDS destiné à la liaison entre Calais et Douvres, est arrivé en fin de semaine dernière dans le Détroit. Le navire est passé par Calais le 10 juillet, puis Douvres avant de rejoindre Dunkerque le 12. Il est actuellement au chantier Damen pour des travaux de finition et d’armement, ainsi que sa francisation. Immatriculé par son propriétaire Stena au registre chypriote, le Côte d’Opale passe en effet sous pavillon français avant ses débuts commerciaux, prévus le 4 août. Avant cela, il devrait aussi réaliser des essais au terminal dunkerquois de Loon Plage.

 

256916 dfds cote opale
© JULIEN CARPENTIER

(© : JULIEN CARENTIER)

 

Diaporama orphelin : container

 

256913 dfds cote opale
© JULIEN CARPENTIER

(© : JULIEN CARENTIER)

 

Long de 217 mètres pour une largeur de 27.8 mètres, le Côte d’Opale affiche une jauge de 48.000 GT. Il pourra accueillir 1000 passagers et dispose de 3100 mètres linéaires pour le fret. Il fait partie des ferries de la série E-Flexer commandés en Chine par l’armement suédois Stena pour ses propres besoins et ceux d’autres compagnies européennes. Il est affrété par DFDS pour une période de 10 ans, avec option d’achat à terme. D’autres navires de cette série vont comme lui battre pavillon français puisque Brittany Ferries va en exploiter trois, prévus notamment pour ses liaisons entre le Royaume-Uni et l’Espagne : le Galicia, en rotation depuis fin 2020, le Salamanca à partir de 2022 et le Santoña dont la mise en service est prévue en 2023.

Le Côte d’Opale va succéder au vieux Calais Seaways, ferry de 163 mètres de long, 1600 passagers et 1745 mètres linéaires datant de 1991. Il s’ajoutera aux Côtes des Dunes (2001) et Côtes des Flandres (2005), deux navires de 186 mètres, 34.000 GT, 1500 passagers et 2000 mètres linéaires également exploités par DFDS sous pavillon français sur la ligne Calais-Douvres.

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

Aller plus loin

Rubriques
Marine marchande
Dossiers
DFDS Seaways Port de Dunkerque