Aller au contenu principal

La Norvège poursuit sa politique volontariste en matière d'hydrogène. Après Hydra, le premier ferry qui devrait fonctionner à l'hydrogène sur la ligne Hjemeland-Nesvik, ce sont désormais deux grandes unités destinées à la desserte des Lofoten qui vont en être équipés. L'armement Torghatten Nord vient de recevoir un contrat de délégation de 5 milliards de couronnes norvégiennes (environ 500 millions d'euros) de la part de l'administration norvégienne des infrastructures pour la construction et l'exploitation de deux ferries équipés d'une propulsion à hydrogène. Dessinés par Norwegian Ship Design, les navires devraient entrer en flotte en 2025 sur la ligne entre les Lofoten et Bodø. D'une longueur de 120 mètres et d'une capacité de 600 passagers, ils vont utiliser 5 à 6 tonnes d'hydrogène vert, produit localement, par jour. Ils pourront également fonctionner au biofuel si nécessaire. Ils remplaceront les deux unités actuelles qui seront alors rétrofitées au gaz naturel liquéfié (GNL).

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

Aller plus loin

Rubriques
Marine marchande
Dossiers
Propulsion - Motorisation de navires