Aller au contenu principal

Le 1er octobre, le service garde-côtes de la Douane en Manche et mer du Nord interceptait le Trudy, vraquier immatriculé au Libéria en provenance du Brésil et qui, après une escale en Espagne, se rendait à Anvers, en Belgique. Un navire suspecté de servir au trafic de drogue. Dérouté à Dunkerque, il avait été fouillé par les douaniers et les gendarmes maritimes. Ceux-ci avaient découvert à bord 1.1 tonne de cocaïne, dans 40 paquets cachés derrière une cloison. Les 20 membres d’équipages (Russes, Ukrainiens, Philippins et Ethiopiens) avaient alors été placés en garde-à-vue et 19 mis en examen (le 20e sous statut de témoin assisté).

Quelques jours après l’annonce de cette saisie, alors que le navire était toujours à quai au terminal à pondéreux de Dunkerque avec à son bord un nouvel équipage, une dizaine d’individus avait réussi à pénétrer de nuit dans l’enceinte portuaire pour atteindre le Trudy. Le commando avait ligoté et séquestré les marins entre 2h et 5h du matin, certains étant violentés et le capitaine forcé de faire une fouille du navire. Alors que les individus parvenaient à prendre la fuite avant l’arrivée des gendarmes, cette action laissait penser qu’il restait peut-être de la drogue à bord du navire. Ce qui était apparemment le cas puisque le Trudy, qui a été ensuite autorisé à reprendre la mer, a été contrôlé à son arrivée à Rotterdam mercredi dernier, les autorités néerlandaises découvrant de nouveaux paquets de cocaïne, pour plus de 520 kilos supplémentaires. La drogue était dissimulée au fond d’une cale, sous la cargaison commerciale. Les saisies réalisées en France et aux Pays-Bas représentent une valeur marchande d’au moins 120 millions d’euros.

Après son escale à Rotterdam, le Trudy a repris la mer et s’est, en milieu de semaine dernière, arrêté au Havre, où il a semble-t-il été de nouveau inspecté. Il est cette fois reparti sans encombre, appareillant du port normand le 28 octobre avec comme destination annoncée Canakkale, en Turquie.

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

Aller plus loin

Rubriques
Marine marchande