Aller au contenu principal

Le St Simons Sound Response, cellule chargée du sauvetage, des opérations de dépollution et du démantèlement du roulier Golden Ray, diffuse une vidéo montrant comment le navire va être découpé. Ces opérations visent à retirer l’épave qui s’est échouée en Géorgie (Etats-Unis).

D’abord, la construction d’une « barrière environnementale » doit débuter d’ici deux semaines autour du navire pour éviter les pollutions pendant les opérations. Elle est notamment constituée de barrages flottants, filets et équipements pour aspirer et nettoyer les polluants émis à l’intérieur et autour du dispositif.

Les contractants en charge des opérations, notamment T&T Salvage LLC, vont avoir recours au VB-10.000 de Versabar, une immense grue flottante montée sur deux barges et conçue à l’origine pour enlever les débris de plateformes de forage dans le golfe du Mexique. Elle peut soulever jusqu’à 6800 tonnes et culmine à 73 mètres. Le navire sera découpé par une chaîne en huit portions, pesant chacune entre 2700 et 4100 tonnes. Elles seront soulevées par le catamaran qui déposera les morceaux d’épave sur une barge pour ensuite les emporter vers un site de recyclage. Chaque découpe prendra environ 24 heures (il en faudra sept et elles seront bruyantes). Une fois commencée, elle ne s’arrêtera que quand elle sera achevée.

Le 8 septembre 2019, le navire appartenant au groupe coréen Hyundai et construit en 2017 s'est mis à gîter avant de se coucher sur le flanc peu après avoir quitté le port américain de Brunswick pour Baltimore. Quatre marins étaient restés coincés à bord avant d'être secourus sain et saufs.

 

Aller plus loin

Rubriques
Marine marchande