Aller au contenu principal

Le roulier Felicity Ace, qui a pris feu la semaine dernière alors qu’il transportait près de 4000 voitures entre l’Allemagne et les Etats-Unis, est toujours à flot au large de l’archipel des Açores. Mais les dernières images du navire, évacué le 16 février, montrent qu’il a été très gravement endommagé par l’incendie, qui s’est manifestement développé dans ses ponts garages et a brûlé la coque sur toute sa longueur. Supervisées par la marine portugaise, les opérations de secours se poursuivent, alors qu’un remorqueur portuaire venu des Açores et équipé de moyens de lutte contre les incendies est parvenu à contenir le feu, avec l’aide d’une équipe de la société de sauvetage néerlandaise Smit. L’armateur l’a mandatée pour organiser le sauvetage du Felicity Ace, des moyens de remorquage adéquats étant attendus sur place en ce début de semaine.

 

277194 felicity ace
© MARINHA PORTUGUESA

(© : MARINHA PORTUGUESA)

 

Une enquête devra déterminer les causes de ce sinistre, et notamment comme certains le soupçonnent si le feu s’est déclenché à partir de batteries lithium-ion équipant des véhicules transportés par le navire.

Mis en service en 2005, le Felicity Ace, opéré par l’armateur japonais MOL, est un car-carrier de 200 mètres de long pour 32 mètres de large battant pavillon panaméen. Il avait quitté Emden, en Allemagne, le 10 février et faisait route vers le port américain de Davisville (Rhode Island) avec une cargaison de voitures, dont de nombreux modèles de luxe.

Ses 22 membres d’équipage ont pu être transférés à bord du pétrolier Resilient Warrior, qui naviguait dans le secteur. Ils ont ensuite été évacués vers Horta par un hélicoptère EH-101 de l’armée de l’air portugaise configuré pour le sauvetage en mer.

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

277011 felicity ace
© PASCAL BREDEL

Le Felicity Ace (© : PASCAL BREDEL)

 

Aller plus loin

Rubriques
Marine marchande