Aller au contenu principal

Le mouvement des marins de la SNCM a pris fin hier soir après douze jours de mobilisation. Les navires de la Méridionale Girolata et Kalliste, bloqués depuis lundi, ont pu reprendre la mer. La grève avait démarré le 21 novembre au lendemain du jugement du tribunal de commerce de Marseille validant le projet de reprise de la compagnie par le groupe corse Rocca.

Le plan de sauvegarde de l'emploi, qui acte le départ de 583 employés sur plus de 1400, a été signé par les syndicats dans la journée de mardi. Par ailleurs, la Commission européenne a fait parvenir au secrétaire d'Etat aux Transports un courrier constatant la discontinuité juridique entre l'ancienne SNCM et la nouvelle entité issue du projet de reprise. Ce qui devrait, normalement, permettre l'annulation du remboursement des 440 millions d'euros d'aides jugées indûment perçues par la SNCM.

 

Aller plus loin

Rubriques
Marine marchande
Dossiers
Corsica Linea