Aller au contenu principal

A quelques jours du verdict du tribunal de Boulogne dans le procès opposant 274 salariés de SeaFrance à leur employeur, et la veille de la décision d'attribution des trois navires de l'armement à un nouveau propriétaire, le ministre délégué à l'économie maritime, Frédéric Cuvillier, a qualifié de "regrettable" la façon dont le précédent gouvernement a géré le dossier. Le ministre, boulonnais d'origine, a précisé à l'AFP que "le gouvernement de l'époque et les ministres concernés n'ont pas rempli leur mission". Sur le sort des personnels licenciés, il a ajouté qu'il n'avait "pas encore vu M. Pépy (président de la SNCF, actionnaire de SeaFrance) mais quand on parle de reclassement, il faut qu'on reclasse". Le ministre a également regretté qu'une "entreprise publique qui représente le pavillon français ait été délaissée".

Aller plus loin

Rubriques
Marine marchande
Dossiers
My Ferry Link (ex-SeaFrance)