Aller au contenu principal

Plusieurs incidents se sont produits les jours derniers, dans le golfe de Guinée. Ainsi, dimanche 6 juin, en fin d’après-midi, le vraquier CP Tianjin, de Parakou Shipping, battant pavillon des Iles Marshall, a été attaqué à 200 milles au sud de Cotonou (Bénin), selon le consultant en sécurité maritime Dryad Global. Six pirates dans une embarcation rapide se sont approchés du navire de 199.86 mètres de long, par 32.31 de large, construit en 2016, alors qu’il faisait route depuis Lagos (Nigeria) vers Santos (Brésil). Les assaillants sont montés à bord. L’équipage s’est réfugié en citadelle et les pirates sont repartis au bout d’une trentaine de minutes, selon le consultant.

Le 3 juin, un autre navire a rapporté une approche suspicieuse par une embarcation avec 10 personnes à bord près du Bénin. Quatre Sud-Coréens et un Philippin avaient, quant à eux, été enlevés, le 1er juin, à bord d’un bateau de pêche.

La cellule golfe de Guinée MDAT-GoG (Maritime Domain Awareness for Trade – Gulf of Guinea, organisme franco-britannique ) du MICA Center a émis plusieurs messages ces jours-ci, indiquant un risque élevé de piraterie dans le golfe de Guinée.

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

Aller plus loin

Rubriques
Marine marchande