Aller au contenu principal

Comme annoncé il y a quelques jours lors d'une conférence de presse par Daniel Skjeldam, le PDG d'Hurtigruten, le service de l'Express Côtier pourrait être de nouveau assuré dès la mi-juin. Le premier navire à reprendre la route côtière historique sera le Finnmarken qui quittera Bergen le 16 au soir en direction de Kirkenes. La compagnie annonce que le départ de chaque voyage sera ensuite évalué individuellement. Les clients ayant réservé sur ces voyages, comme sur toutes les autres croisières du groupe, seront prévenus d'un éventuel changement sur leur voyage au minimum 21 jours avant leur départ.

La Norvège, qui a observé un confinement durant cinq semaines à partir de mi-mars, est revenue quasiment à la normale avec, depuis la semaine dernière, l'ensemble des écoles, commerces et restaurants ouverts. Les restrictions de voyages domestiques y seront bientôt totalement levées. « Le redémarrage des opérations dans les eaux norvégiennes est un premier pas vers la normalisation de la situation pour nous », précise Daniel Skjeldam. « L'échelle de redémarrage de nos activités est dépendante des levées de restrictions de voyages nationales et internationales, de l'approbation gouvernementale et d'autres facteurs qui ne relèvent pas de nous ». 

En ce qui concerne les croisières lointaines, Hurtigruten prévoit un redémarrage progressif de ses itinéaires en Arctique cet été, là-aussi en fonction de la levée des restrictions d'accès et de l'évaluation des conditions sanitaires. Pour la sécurité de ses passagers, la compagnie norvégienne annonce des centaines de « petites et grandes mesures », certaines transitoires et d'autres permanentes. Il pourrait notamment il y a avoir un nombre réduit de passagers et, comme l'évoquait Daniel Skjeldam lors de sa conférence de presse, des tests à l'embarquement.

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

 

 

 

Aller plus loin

Rubriques
Marine marchande
Dossiers
Hurtigruten