Aller au contenu principal

Alors que la commande d’un nouveau baliseur côtier pour la Bretagne se précise, dans le Sud, l’Ile Sanguinaires II va terminer prématurément à la déconstruction. Sans grande surprise, le baliseur corse, qui s’était échoué devant Ajaccio le 28 décembre avant d’être renfloué puis remorqué à Saint-Mandier, ne sera pas réparé. La remise en état du navire, dont la coque a été sérieusement endommagée, a été jugée trop

Aller plus loin

Rubriques
Marine marchande
Dossiers
Affaires maritimes