Aller au contenu principal

« C'est Nina, ma femme, qui a eu cette idée il y a deux ans. Et depuis nous travaillons dessus. Nous avions envie de faire de la voile utile, comme on le voit de plus en plus dans le fret », raconte Léon Passuello à Mer et Marine. Ensemble et avec l'aide d'amis marins, Jonas, Inès et Lou, ils ont monté Illiens, un tout nouvel armement qui veut proposer des rotations passagers à la voile entre Quiberon et Le Palais, à Belle-Ile. Ils viennent tout juste de signer l'accord de prêt pour acheter Saona, un catamaran Ocean Voyager 64, basé jusqu'ici au Cap d'Agde. « Notre projet a séduit plusieurs banques et nous avons signé avec le Credit Mutuel de Bretagne qui nous a vraiment soutenu dans cette aventure ».

Le tout jeune armement prévoit de mettre en place des rotations dès ce printemps, 1h30 entre le continent et l'île pour un ticket de 40 euros par personne. Les deux ports ont approuvé ce nouveau type de navigation qui se fera essentiellement à la voile, même si le moteur permettra d'assurer la ponctualité, notamment pour la saison où trois rotations quotidiennes sont prévues. 

Le navire devrait être ramené dans le Morbihan dans les semaines à venir et y être mis aux couleurs d'Iliens. Il pourra embarquer 48 passagers. La billetterie et les réservations devraient être ouvertes au mois d'avril.

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

Aller plus loin

Rubriques
Marine marchande
Dossiers
Divers marine marchande