Aller au contenu principal

La partie avant de l’épave du vraquier Crimson Polaris a pu être ramenée à quai, le 27 août, dans le port de Hachinohe, a annoncé NYK, affréteur du navire. Une société de sauvetage a été missionnée par Doun Kisen, le propriétaire. En raison des conditions météo, les travaux d'enlèvement des hydrocarbures de la proue du navire avec une barge pour pomper le fioul étaient plus longs que prévu. Pour faciliter le travail et éviter une nouvelle pollution, il a donc été décidé de remorquer l'avant du navire.

Ce vraquier panaméen de 199.9 mètres de long, pour 32.2 de large transportant près de 50.000 tonnes de copeaux de bois s’est cassé en deux le 11 août alors qu’il se trouvait devant ce port du nord du Japon. S’en est suivie une pollution qui a atteint les côtes nippones le 13 août. Les 21 marins à bord ont pu être évacués. Il semble que le navire, pris dans le mauvais temps, ait talonné, puis réussi à se dégager avant de couler en raison d’une très grosse brèche dans sa coque.

La partie arrière du navire est toujours en mer, posée sur le fond. La fuite d’hydrocarbure qui en provenait semble s’être estompée.

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

Aller plus loin

Rubriques
Marine marchande