Aller au contenu principal

L'armement norvégien Knutsen, spécialisé dans les navires-citernes, se développe dans le monde en créant des structures locales. Le premier navire inscrit au Registre International Français (RIF) a été réceptionné fin novembre. Un article de la rédaction de Ports et Corridors.

Le Malaga Knutsen, nouveau méthanier de la flotte de Knutsen sous pavillon RIF, a été réceptionné par son armateur dans la semaine du 22 novembre. Mis à l’eau en Corée du sud, le navire a été construit dans les chantiers de Hyundai Samho Heavy Industries. Les chantiers réalisent les derniers réglages avant qu’il s’engage dans ses premiers essais en mer et pour les chargements de GNL.

Une série de sept navires sous RIF

Le Malaga Knutsen doit entrer en flotte à l’été 2022. Il disposera d’une capacité de 174 000 m3 de GNL. Ce navire constitue le premier d’une série de sept navires qui seront construits par les chantiers sud-coréens. Cette série est prévue d’être inscrite au registre international français. Les six autres navires sont attendus entre 2022 et 2025.

Bénéficier des compétences des marins

Le groupe Knutsen mène une stratégie d’implantation à l’international avec pour objectif de se rapprocher des opérations mais aussi des marchés dans lesquels la filière se développe. Dans ce contexte, Knutsen a créé une structure au Danemark pour profiter des avantages du pavillon danois. En France, le groupe a créé une filiale à Nantes. . « Le groupe a ouvert une filiale en France pour bénéficier des compétences des marins. De plus, il existe une véritable filière spécialisée dans le gaz avec les Chantiers de l’Atlantique, GTT, des fabricants de pompes cryogéniques et d’autres », nous a confié un responsable de Knutsen.

Une gestion de flotte avec des partenaires

Plus globalement, l’armateur norvégien Knutsen a mis en place une organisation spécifique pour la gestion de flotte d’environ 50 navires. En effet, le groupe Knutsen est contrôlé par la société Trygve Seglem qui possède TS Shipping Invest. Les navires du groupe sont regroupés dans des sociétés en fonction de leurs destinations. Ainsi, les shuttle tankers sont dans une société qui appartient à parité par Trygve Seglem et NYK. La flotte de méthaniers est regroupée dans une structure appartenant à Trygve Seglem, par le biais de TS Shipping Invest, et d’autres investisseurs comme NYK, Klaveness. Enfin, la flotte de navires citernes pour produits pétroliers est entièrement sous le contrôle de Trygve.

Développer des filiales pour les activités commerciales

En plus de cette organisation, Knutsen a développé un réseau de filiales dans des pays en raison du développement des activités locales. Alors, l’armement norvégien a créé une structure à Madrid pour le trafic de GNL, une à Rio pour les opérations de shuttle tankers et une société de manning aux Philippines.

© Un article de la rédaction de Ports et Corridors. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

Aller plus loin

Rubriques
Marine marchande