Aller au contenu principal

Le norvégien Knutsen a créé une filiale en France, Knutsen LNG France. Cette société va armer sept méthaniers en pavillon RIF et engager des dizaines d’officiers de marine marchande, selon une information de nos confrères du Marin, confirmée par Ludovic Gérard, qui accompagne Knutsen dans son installation en France.

« Ils ont décidé de créer une filiale en France pour diversifier leur position géographique en Europe », indique Ludovic Gérard à Mer et Marine. « La France est un pays relativement propice pour tout ce qui est GNL. Il y a déjà des marins qui naviguent sur des méthaniers, c’est un accès à une ressource d’officiers bien formés et de qualité pour armer les bateaux ». Sans compter sur la présence de GTT. Et d’ajouter : « l’objectif, qu’on n’atteindra pas tout de suite en raison de la tension sur le marché des officiers aujourd’hui, c’est d’armer les bateaux entièrement avec un état-major supérieur français et de créer une vraie filière de promotion et d’accompagnement. On va prendre aussi des élèves, qu’on va faire naviguer sur des méthaniers et qui deviendront les lieutenants et plus tard des seconds, puis des commandants ou des chefs ».

Les sept navires de 174.000 m3 équipés de systèmes GTT sont en construction aux chantiers coréens Hyundai Heavy Industries et Hyundai Samho. Ils doivent être livrés entre fin 2022 et fin 2024. Ils seront affrétés à long terme par Shell (5) et par le groupe polonais PGNIG. Les navires sont financés avec des banques européennes.

La filiale va être dirigée par Ludovic Gérard. Il dirige déjà Ayro (système de voiles rigides) et Alwena Shipping (société de conseil en management et organisation). Ancien haut cadre de CMA CGM, il est à l’origine de la commande des neuf premiers porte-conteneurs de 23.000 EVP propulsés au gaz naturel liquéfié pour le géant français du conteneur.

Le groupe Knutsen est un armateur familial de Haugesund, en Norvège. Il exploite principalement des shuttle tankers et des méthaniers. Le groupe a ouvert une filiale en Espagne (Knutsen OAS Espana), avec un siège à Madrid pour financer et armer des méthaniers sous pavillon espagnol.

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

Aller plus loin

Rubriques
Marine marchande