Aller au contenu principal

L'Agence européenne de sécurité maritime, organe spécialisé de la Commission européenne basé à Lisbonne, vient d'affréter deux navires pour des missions de veille et de lutte contre la pollution. Ces contrats, passés avec des armateurs, permettent à l'AESM de mobiliser rapidement des navires équipés pour la récupération et le stockage d'hydrocarbures. L'Agence a établi un maillage dans toutes les eaux européennes, de manière à pouvoir réagir efficacement en cas de pollution.

Le dernier appel d'offres portait sur les régions des Canaries/Madère et du sud de la mer Baltique. Les lauréats ont été désignés en novembre. Pour les Canaries/Madère, c'est le chimiquier Mencey, de l'armement espagnol Petrogas qui a été choisi. Basé à Ténérife, il mesure 109 mètres de long et dispose d'une capacité de 4600 tonnes. Pour la Baltique, le souteur suédois Norden, de la compagnie Stena, a été retenu. D'une longueur de 86 mètres pour une capacité de 2870 tonnes, il interviendra depuis son port-base de Götebörg.

Les contrats d'affrètement prendront effet à partir de la mi-2016, après que les navires aient reçu leurs équipements de dépollution et que leurs équipages aient été formés.

Aller plus loin

Rubriques
Marine marchande
Dossiers
Divers marine marchande