Aller au contenu principal

L’ouverture de l’Ecole Nationale Supérieure Maritime (ENSM) sur le secteur professionnel se poursuit, et cela au-delà des seuls armateurs. Mer et Marine a, ainsi, appris que l’ENSM doit signer ce mardi, à l’occasion des Assises de l’économie de la mer, des conventions de partenariat avec les sociétés Stapem Offshore et wpd offshore France. La première œuvre notamment dans l’industrie pétrolière en Afrique de l’Ouest et la seconde dans le secteur de l’éolien terrestre et maritime. Dans le cadre de ces accords, l’ENSM, dont la mission première est de former les officiers de la Marine marchande (avec un titre d’ingénieur), mais qui s’intéresse aussi à l’ingénierie maritime, accompagnera ces entreprises au travers de projets de recherche et d’innovation. Dans le même temps, Stapem et wpd viendront présenter leurs activités dans les sites de l’Ecole tout en s’engageant à prendre des élèves en stages.

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

Aller plus loin

Rubriques
Marine marchande Offshore
Dossiers
Ecole Nationale Supérieure Maritime (ENSM)