Aller au contenu principal

L'Ocean Viking, navire de SOS Mediterranée, est actuellement en arrêt technique à Naples. Il va rester une huitaine de jours en cale sèche. Outre des inspections de la coque et des travaux classiques de sablage et d'antifouling, les infrastructures de sauvetage vont également être revues. Un sur-pont en bois, situé entre l’abri réservé aux hommes et la clinique, et permettant l’accueil des personnes rescapées dans un environnement plus au sec que le pont du navire lui-même, va être installé. Il sera plus haut de quelques centimètres que le sur-pont précédent, et permettra une meilleure évacuation des eaux de mer et pluie. Des ouvertures de ventilation vont être ajoutées sur les containers à tribord qui généralement contiennent du matériel dans l’éventualité de pouvoir accueillir des rescapés à l’abri en cas de nécessité.

Trois treuils, vestiges de l'ancien métier à l'offshore de l'Ocean Viking, vont être débarqués afin de gagner de l’espace sur le pont principal. Un compacteur va également être installé afin de réduire le volume de déchets et d’optimiser l’espace à bord. Enfin, les conteneurs ajoutés sur le pont en juin 2019, afin de servir d’abris et de module médical pour les rescapés, vont subir un entretien pour les maintenir en bonne condition générale : ponçage, piquage de rouille, peinture.

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

Aller plus loin

Rubriques
Marine marchande