Aller au contenu principal

Les rejets d’oxyde d'azote (NOx) par les navires dans les zones de contrôle d’émissions ne devraient pas être abaissées en 2016, comme le prévoyait la règle 13 de l’annexe 6 de la convention Marpol. Cette mesure (Tier III)  met en place une baisse de 75% des émissions de NOx, qui font partie des gaz à effet de serre.  La mesure devrait être repoussée à 2021. La Russie, suivie par la Pologne, la Grèce, Malte, Chypre, la Lettonie et l’Estonie, a fait valoir devant le comité de protection de l’environnement marin de l’Organisation Maritime Internationale (OMI) que la technologie des catalyseurs, nécessaire pour réduire le taux d’émission de NOx, n’était pas suffisamment avancée pour permettre une adaptation à temps des moteurs. Un argument très contesté, notamment par de nombreux pays européens et les Etats-Unis, qui ont déjà adopté une législation nationale contraignante en la matière. La position russe a néanmoins obtenu la majorité devant le comité. De nombreux acteurs, comme les associations de défense de l'environnement, demandent désormais à l’Union européenne d’adopter des mesures régionales.

Aller plus loin

Rubriques
Marine marchande
Dossiers
Divers marine marchande