Aller au contenu principal

Arrivée le 18 décembre au chantier Damen Shiprepair Brest, la drague Daniel Laval a appareillé lundi  pour des essais en mer. Elle a effectué deux allers-retours dans le goulet avant de revenir au quai de réparation n°1. A l’issue de cet arrêt technique, elle devrait quitter Brest dans les jours qui viennent et rejoindre l’estuaire de la Seine, où elle travaille habituellement à l’entretien du chenal jusqu’à Port-Jérôme. Propriété du GIE Dragages Ports, structure basée à Rouen qui finance le renouvellement du parc de matériels de dragage des ports français et coordonne les programmes d’exploitation des engins entre ces différents ports, la Daniel Laval fait partie des moyens de dragage loués par les Grands Ports Maritimes du Havre et de Rouen. Elle est armée par un équipage du GIE Dragages Ports.

Construite en Espagne en 2002, la Daniel Laval est une drague aspiratrice en marche longue de 104 mètres pour une largeur de 22 mètres. Sa capacité est de 5000 m3.

 

 

71937 drague daniel laval
© MICHEL FLOCH

La drague Daniel Laval lundi, dans le goulet de Brest (© : MICHEL FLOCH)

 

71938 drague daniel laval
© MICHEL FLOCH

La drague Daniel Laval lundi, dans le goulet de Brest (© : MICHEL FLOCH)

Aller plus loin

Rubriques
Marine marchande
Dossiers
Divers Ports Damen Shiprepair Brest