Aller au contenu principal

La région Bretagne a annoncé en décembre que la délégation de service publique pour la desserte en passagers de l’île de Bréhat (Côtes d’Armor) était renouvelée pour sept ans à la société Vedettes de Bréhat, qui était seule à candidater. La nouvelle DSP a pris effet le 1er janvier et s’achèvera le 31 décembre 2028.

Le niveau de service doit rester le même, avec huit rotations l’hiver et quatorze l’été, entre l’Arcouest et Bréhat. Pour le grand public, le tarif doit rester constant mais les cartes d’abonnements des entreprises augmenteront pour se conformer à la législation. Le cahier des charges comprenait quatre critères de sélection : l’organisation de service prévue, la qualité du service proposé, la grille tarifaire et les comptes prévisionnels d’exploitation. Finalement, après plusieurs mois d’échanges et de négociations, la Région a retenu l’offre le 8 novembre dernier.

La compagnie Vedettes de Bréhat, qui transporte 380.000 passagers par an, va renouveler sa flotte à partir de 2023, avec deux nouveaux navires et en vendant un autre pour porter sa flotte à six bateaux. En effet, fin décembre, les chantiers Piriou à Concarneau avaient annoncé la commande de deux nouvelles unités par la compagnie créée en 1905 et basée dans les Côtes d’Armor, à Poubazlanec. Dessinés par le cabinet Mer & Design, ces bateaux en aluminium de 25.72 mètres de long pour 7.3 mètres de large et 1.65 mètre de tirant d’eau maximum seront armés par 3 à 5 marins et pourront accueillir 238 (3ème catégorie) à 255 (4ème catégorie) passagers. Equipés de deux moteurs de 750 kW et d’un propulseur d’étrave, ils pourront naviguer à la vitesse de 20 nœuds.

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

 

Aller plus loin

Rubriques
Marine marchande