Aller au contenu principal

Du 11 novembre au 16 décembre 2021, la compagnie La Méridionale a profité d’un arrêt technique réglementaire de son ferry Piana à Santander (Espagne) pour l’équiper de filtres à particules secs. Le prototype de filtre à particules installé en 2019, pour lequel Chantiers de l’Atlantique était en charge de l’ingénierie et avait assuré l’intégration, a montré sa capacité à traiter les oxydes de soufre et les particules fines. Après cet essai concluant, l’armateur a donc décidé de pérenniser le dispositif sur l’ensemble des moteurs du navire, avec l’installation complémentaire de 3 filtres à particules innovants.

La Méridionale a renouvelé sa confiance à la Business Unit « Services » de Chantiers de l’Atlantique pour mener à bien l’ingénierie générale et détaillée de l’installation de ces scrubbers secs et participer à leur intégration sur le Piana.

 

271525 piana filtres à particules
© CHANTIERS DE L'ATLANTIQUE

 

Ce système, inspiré d'un dispositif terrestre existant, permet la neutralisation des gaz acides et la fixation des particules ultrafines. Pour y parvenir, du bicarbonate est injecté à la sortie des moteurs dans les collecteurs de gaz d'échappement. Il réagit avec les oxydes de soufre en les neutralisant et finit sa course dans un filtre qui a la propriété de capter les particules et les métaux lourds à près de 99 %.

Assurant la desserte Marseille-Corse, le ferry Piana est doté de 200 cabines, est opéré par 45 membres d'équipage, accueille jusqu'à 750 passagers et compte plus de 2500 mètres linéaires de garages pour les véhicules.

Communiqué des Chantiers de l’Atlantique, 16/12/21

 

Aller plus loin

Rubriques
Marine marchande