Aller au contenu principal

La somme a été votée par le Conseil régional de Bretagne vendredi dernier, mais elle ne sera pas forcément dépensée. La collectivité bretonne a provisionné 6 millions d'euros au profit de Brittany Ferries, correspondant à une aide d'un million d'euros par mois, pour les six prochains mois, aux lignes de fret ouvertes en février entre Roscoff, Saint-Malo et l'Irlande. Il s'agit d'un mécanisme de soutien au lancement de ce nouveau trafic, visant à compenser un éventuel déficit de rentabilité lié aux aléas de l'ouverture d'une nouvelle ligne. « Nous voulons réengager le trafic transmanche. Les 6 millions ne seront versés que si ils sont nécessaires pour les trois allers-retours hebdomadaires et eurocompatibles. Mais si nous ne redémarrons pas, les flux vont se cristalliser sur les ports du nord. Ce réamorçage de la pompe, c'est pour montrer que nos ports doivent tourner » a précisé Loïg Chesnais-Girard, lors de la séance de vendredi dernier. Il a également évoqué une éventuelle entrée de la région Bretagne, « si c'était nécessaire »,  au capital de l'armement BAI.

Cette nouvelle somme, qui devrait pouvoir être financée par le fonds de réserve d'ajustement Brexit, vient s'ajouter aux avances remboursables, prêts et subvention, représentant déjà un total de 40 millions d'euros versés par la région Bretagne à BAI depuis le début de la crise sanitaire. La région Normandie a mis la main à la poche dans des proportions équivalentes. Au niveau national, c'est toujours l'attente, puisque mis à part le bénéfice du chômage partiel lié au plan tourisme, les mesures concrètes, notamment le salaire net, sont toujours attendues.

Les résultats de Brittany Ferries accusent une très forte baisse avec un chiffre d’affaires, en recul de 57% à 202.4 millions d’euros et une fréquentation passagers en chute libre : 725.000 passagers en 2020 contre 2.5 millions en 2019. Le fret a aussi baissé de 20%, sous l’effet conjugué du Brexit et de la pandémie.

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Copie et publication du texte et des photos interdites sans consentement du ou des auteurs. 

 

Aller plus loin

Rubriques
Marine marchande
Dossiers
Brittany Ferries