Aller au contenu principal

Le tribunal de commerce de Boulogne-sur-Mer a prononcé ce 31 juillet la mise en liquidation judiciaire, sans poursuite d’activité, de la SCOP SeaFrance. Cette société coopérative emploie les 487 marins et sédentaires qui travaillaient pour MyFerryLink.

Les négociations se poursuivent entre les représentants syndicaux, Eurotunnel, DFDS et le gouvernement pour sauver un maximum d’emplois. 

Aller plus loin

Rubriques
Marine marchande
Dossiers
MyFerryLink