Aller au contenu principal

Depuis le 17 mai, RTE, le réseau de transport d’électricité, déroule en mer les premiers kilomètres de la ligne électrique sous-marine IFA2 entre les côtes normandes et l'Angleterre. Les câbles sous-marins sont posés par le navire câblier du groupe italien Prysmian, le Cable Enterprise. Les plongeurs à son bord ont effectué la jonction avec le câble terrestre situé à Merville-Franceville-Plage. D’ici fin mai, hors aléas climatiques, 50 km de la future interconnexion seront posés au fond de la mer côté français. Cette phase de déroulage de câble est la première côté français. La prochaine est prévue à l’automne plus au large. 

 

210029 IFA2 RTE
© RTE

210028 IFA2 RTE
© RTE

 

L’interconnexion électrique France-Angleterre IFA2 prévoit la construction d’une liaison sous-marine de 200 Km d'une capacité de 1 GW. Les travaux ont commencé en 2018 pour une mise en service en 2020. Cette interconnexion permettra d’augmenter la capacité d’échange d’électricité entre les deux pays. Le projet est développé par RTE gestionnaire du réseau de transport d’électricité en France et son homologue anglais National Grid. Le montant du projet est estimé à environ 800 millions d'euros.

Le cable Enterprise est une barge, construite en 2012 et converti pour le câble en 2015. D'une longueur de 124 mètres, elle dispose d'un système DP2 et d'une puissance de 8 MW (deux propulseurs Voith de 2.4MW, deux propulseurs rétractables Wärtsilä de 1 MW et deux transverses Wärtsilä de 1.2 MW). Son carrousel a une capacité de 4000 tonnes de câbles.

 

208913 Cable enterprise Prysmian
© FABIEN MONTREUIL

Le Cable Enterprise à son arrivée au Havre où il a souté avant de rallier le Calvados (© FABIEN MONTREUIL)

208916 Cable enterprise Prysmian
© FABIEN MONTREUIL

 FABIEN MONTREUIL)

Aller plus loin

Rubriques
Marine marchande