Aller au contenu principal

Le canal de Panama annonce vouloir atteindre la neutralité carbone en 2030. La stratégie, présentée la semaine dernière par l'autorité du canal, va commencer par l'achat de quatre véhicules électriques. Il va se poursuivre avec l'utilisation de combustibles vertueux pour les remorqueurs et la mise en place de panneaux photovoltaïques ainsi que l'utilisation de l'énergie hydraulique pour la production d'électricité. 

Les premières initiatives du canal en matière d'empreinte carbone remontent à 2013, date à laquelle les émissions ont commencé à être évaluées. En 2017, l'autorité a lancé le calculateur d'émissions qui permet aux compagnies maritimes d'évaluer le coût carbone de leur passage et permet au canal lui-même d'évaluer celui de ses opérations. Une vaste opération de numérisation des procédures a permis d'éviter la production de plus de 300.000 formulaires papier par an.

Enfin, le canal analyse actuellement comment refléter l'empreinte carbone des navires à travers une modulation du prix du passage.© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

Aller plus loin

Rubriques
Marine marchande