Aller au contenu principal

Le méthanier français Gaselys va livrer aux Etats-Unis une cargaison de gaz naturel liquéfié en provenance du terminal sibérien de Yamal. Il l’avait chargée au terminal britannique d’Isle of Grain, où elle avait été transbordée depuis le méthanier brise-glace Christophe de Margerie qui effectuait sa première livraison.

Le Gaselys avait ensuite fait route vers Everett, près de Boston, avant de brièvement rebrousser chemin pour éviter des mauvaises conditions météo. Il a désormais remis le cap vers les Etats-Unis.

Il s’agit de la première importation de GNL russe sur le territoire américain. Celle-ci ne viole pas l’embargo frappant la Russie depuis 2014 et ne visant, dans le domaine de l’Oil & Gas, que le financement des activités sur le sol russe. La cargaison du Gaselys complète un lot en provenance de Trinidad et Tobago, l'ensemble étant destiné à combler un besoin énergétique ponctuel lié à l’importante vague de froid qui touche la côte Est américaine.

Pour mémoire, les Etats-Unis sont actuellement le premier producteur de gaz naturel au monde, devant la Russie. 

 

Aller plus loin

Rubriques
Marine marchande
Dossiers
Engie