Aller au contenu principal

La deuxième opération de ravitaillement des îles australes (OP2) de l'année connaît décidément son lot d'inattendu. Après un demi-tour lié à une avarie, le Marion Dufresne, qui effectue la tournée des îles subantarctiques, s'est dérouté de son itinéraire dans la journée du vendredi 6 septembre. Le navire venait d'appareiller de sa première escale à Crozet et faisait route vers l'archipel de Kerguelen, quand il a été contacté par le centre régional de surveillance et de sauvetage (CROSS) de la Réunion pour porter assistance à un palangrier sud-africain, l'El Shaddai. Celui-ci se trouvait en pêche dans la zone des îles Marion et du Prince Edouard quand son groupe électrogène est tombé en panne, privant le navire de propulsion. Il dérive depuis, avec 37 marins à son bord, alors que les conditions météorologiques sont en train de se dégrader. Le Marion Dufresne est arrivé sur zone dans la journée d'hier. Après huit heure d'intervention, les marins du Marion ont réussi à refaire démarrer le groupe. Le navire a ensuite repris la route de Kerguelen où il devrait arriver en milieu de semaine.

 

Aller plus loin

Rubriques
Marine marchande
Dossiers
Terres australes et antarctiques françaises (TAAF)