Aller au contenu principal

Conformément au calendrier prévu, le nouveau ferry de Corsica Linea a été mis à l'eau en début de semaine aux chantiers Visentini de Porto Viro, en Italie. Il devrait être livré en 2022. Capable d’atteindre 23 nœuds et armé sous pavillon français, le navire comptera 2560 mètres linéaires pour le fret (+ 150 véhicules légers sur un car deck dédié) et pourra accueillir 650 passagers. Son financement est assuré par le Crédit Agricole. Corsica Linea a choisi d'opter pour une propulsion fonctionnant au gaz naturel liquéfié, « afin de répondre aux exigences croissantes de la réglementation internationale et européenne, voire de la devancer ». Le GNL a pour avantage d’éliminer les émissions d’oxyde de soufre (SOx) et les rejets de particules fines ou encore de diminuer drastiquement les émissions de oxydes d’azote (NOx). Souvent présenté comme un carburant de transition, il rejette 25% de dioxyde de carbone (CO2) de moins que le fioul lourd dans l’atmosphère. Un soin particulier a par ailleurs été porté sur les formes de carène pour aller plus vite, tout en réalisant des économies de carburant et limitant les émissions de CO2.

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

261488 Corsica Linea Visentini
© CORSICA LINEA

(© CORSICA LINEA)

261487 Corsica Linea Visentini
© CORSICA LINEA

(© CORSICA LINEA)

 

 

Aller plus loin

Rubriques
Marine marchande
Dossiers
Corsica Linea