Aller au contenu principal

Livré le 23 décembre par le chantier chinois Xiamen Shipbuilding Industry, le Viking Glory, nouveau ferry de la compagnie finlandaise Viking Line, a appareillé cinq jours plus tard pour débuter son périple vers la Baltique, où il débutera en mars ses rotations entre Turku, l'archipel d'Aland et Stockholm.

Commandé en avril 2017 pour un montant de 225 millions d’euros, ce navire a vu sa construction débuter à Xiamen en septembre 2018. Sa mise en service, initialement prévue début 2021, a glissé de plus d’un an.

Le Viking Glory mesure 222.6 mètres de long pour 35 mètres de large et affiche une jauge finale de 65.211 GT, ce qui en fera l’un des plus grands ferries exploités en Europe. Armé par environ 200 membres d’équipage, il compte 1500 mètres linéaires de garages, avec la possibilité de loger 464 voitures aux ponts 3 et 4 et 120 autres au pont 5. Côté passagers, jusqu’à 2800 pourront être accueillis à bord, le navire disposant de 922 cabines et de nombreux espaces publics, dont le design a été confié au cabinet Koncept Stockholm.

Conçu pour naviguer dans les eaux froides de la Baltique, encombrées de glace en hiver, il répond à la certification Ice Class 1A Super. Côté propulsion, ce ferry est équipé de six moteurs 31DF de Wärtsilä, fonctionnant au gaz naturel liquéfié (GNL). ABB a fourni les propulseurs d’étrave et deux Azipod de type XO 2100, ainsi qu’un nouveau système d’automatisation, ABB Ability System 800xA, qui permet d’intégrer sur une seule et même plateforme électronique les systèmes d'alimentation, de propulsion et de gestion du navire. Les marins ont ainsi une vue d’ensemble sur tous les systèmes critiques.

En revanche, le Viking Glory n’est pas équipé des deux turbovoiles initialement prévues. Celles-ci pourront cependant être installées en retrofit, le navire ayant été prédisposé pour les recevoir. Un autre ferry de la compagnie, le Viking Grace, expérimente le rotor-sail de Norsepower depuis 2018.

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

Aller plus loin

Rubriques
Marine marchande
Dossiers
Actualités maritimes de Chine