Aller au contenu principal

Arrivé le 31 mai pour un arrêt technique au chantier Damen, le TI Europe a quitté Brest mardi soir, en retard d’une petite semaine par rapport au planning initial. L’immense pétrolier, battant pavillon belge, est passé en cale sèche dans la forme 3, afin de subir un carénage et divers travaux classiques d’un arrêt technique. On notera que, si les œuvres mortes (parties situées au dessus de la ligne de flottaison)  sont comme neuves à l’issue du chantier, tel n’est pas le cas des œuvres vives (qui seront immergées lorsque le bâtiment sera chargé de pétrole), la coque ayant été visiblement nettoyée mais pas totalement repeinte. A moins qu'il s'agisse du résultat du frottement des protections en caoutchouc sur la tôle. Les travaux de peinture, qui nécessitait de traiter 3000 m² de surface pour les oeuvres vives, ont en tous cas été perturbés par la météo maussade des dernières semaines. 

 

 

76659 ti europe euronav
© MICHEL FLOCH

Le TI Europe quittant Brest (© : MICHEL FLOCH)

 

 

Long de 380 mètres pour une largeur de 68 mètres et un tirant d’eau de 24.5 mètres en charge, le TI Europe est, avec ses trois sisterships (TI Africa, TI Asia et TI Oceania), le plus gros pétrolier actuellement en service sur des lignes océaniques, avec un port en lourd de 441.561 tonnes. Construit en 2002 par le chantier Daewoo d’Okpo, en Corée du sud, le TI Europe est un ULCC (Ultra Large Crude Carrier) à double coque, capable d’atteindre la vitesse de 17.5 nœuds.

 

76685 euronav ti europe
© MICHEL FLOCH

Le TI Europe quittant Brest (© : MICHEL FLOCH)

 

76684 euronav ti europe
© MICHEL FLOCH

Le TI Europe quittant Brest (© : MICHEL FLOCH)

 

76648 ti europe damen
© MICHEL FLOCH

Le TI Europe quittant Brest (© : MICHEL FLOCH)

 

 

 

Après son appareillage de Brest, le TI Europe, qui appartient à l’armement belge Euronav, n’a pas gagné le grand large mais rejoint la baie de Douranenez, où il était encore au mouillage cette nuit. Le navire est sans doute en attente d’instructions commerciales avant de quitter la Bretagne. Exploité sur le marché spot, ce supertanker a récemment fréquenté les eaux brésiliennes et le golfe du Mexique. 

 

 

76645 ti europe damen
© MICHEL FLOCH

Le TI Europe quittant Brest (© : MICHEL FLOCH)

Aller plus loin

Rubriques
Marine marchande
Dossiers
Euronav Damen Shiprepair Brest