Aller au contenu principal

Ils veulent apporter un « peu de douceur et de French flavour (goût français - NDLR) » aux marins en escale au Havre. Les bénévoles du Seamens Club ont commencé cette semaine une distribution quotidienne de colis gourmands, avec croissants, pain frais et confiture, pour le petit déjeuner des navigants, bloqués à bord en raison de la crise sanitaire. Pour celà, aux côtés du Propeller Club, ils ont levé des fonds auprès des entreprises locales. La première phase de l'opération doit durer trois semaines mais pourrait être étendue si le soutien financier se poursuit. Lundi, ce sont les navires Nordic Nelly, MSC Roma, Anton Schulte, Hanna et Xang Chang Shu qui ont reçu la visite des équipes du Seamen's club.

 

247425 Seamens Club le havre
© SEAMENS CLUB LE HAVRE

(© SEAMENS CLUB LE HAVRE)

 

Au-delà de cette opération, le Seamen's Club espère des avancées dans la situation complexe et parfois dramatique des marins de commerce dans cette période de pandémie : « Les démarches du Secrétaire Général de l’ONU, de l’OMI, des associations internationales d’armateurs, de chargeurs, de logisticiens, de distributeurs, des syndicats et même du Pape pour faire reconnaître les marins comme étant travailleurs essentiels  n’ont pas été suivies de grands effets. Certes en octobre dernier, le ministère français de la Mer est intervenu avec succès, auprès de l’OMI pour encourager les Etats à déclarer les zones géographiques où les relèves peuvent être effectuées, ce qui constitue une véritable avancée. Cependant, aujourd’hui encore, le problème reste entier : malgré les efforts de leurs armateurs 400.000 marins attendent désespérément la relève, la logistique pour les assurer s’apparente à des missions spéciales », rappelle-t-il. « La solution est bien entendu la vaccination, mais chacun connaît le contexte international… Aussi, pour le moins, il faut leur témoigner notre reconnaissance leur faire savoir que nous savons qu’ils existent, que nous ne les oublions pas, leur apporter un peu de réconfort ».

- Voir notre article sur le témoignage des représentants des différentes missions de la mer

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

Aller plus loin

Rubriques
Marine marchande
Dossiers
Port du Havre