Aller au contenu principal

22 millions d’euros, c’est le montant de la conversion au méthanol du ferry Stena Germanica, exploité sur la ligne Kiel (Allemagne)-Götebörg (Suède) et appartenant à l’armement suédois Stena Line. Construit en 2001, le navire de 240 mètres, d’une capacité de 1500 passagers, est actuellement en cale sèche dans les chantiers Remontowa de Gdansk, en Pologne. Il va y rester six semaines pour modifier sa propulsion, composée de quatre moteurs Sulzer semi-rapides 8ZAL 40S développant 32.000 chevaux. Un kit, développé par Wärtsilä et Stena Teknik, va permettre de la transformer en propulsion hybride méthanol–diesel.  Les émissions liées à la combustion du méthanol présentent les mêmes avantages environnementaux que celles du GNL et nécessitent, selon Stena Line, une logistique moins complexe que le gaz.

Les coûts du retrofit sont partiellement pris en charge par le fonds européen Autoroutes de la mer.

 

98029 stena germanica
© STENA LINE

Le Stena Germanica (© : STENA LINE)

Aller plus loin

Rubriques
Marine marchande
Dossiers
Propulsion - Motorisation de navires