Aller au contenu principal

Le vieux pétrolier brise-glace russe Varzuga a quitté Le Havre, jeudi, pour le port de Brest, en remorque du VB 22 Gascogne de Boluda. Il devrait être déconstruit chez Navaleo.

 

Diaporama orphelin : container

 

Le 3 mai en soirée, alors que le Varzuga transitait dans le dispositif de séparation des trafics (DST) des Casquets et que la météo n’était pas bonne, la remorque du Christos XXIV s’était rompue. Le Varzuga venant de Mourmansk et qui devait se rendre au chantier de démolition turc d’Aliaga s’était alors retrouvé à la dérive. La préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord avait alors dépêché sur place le remorqueur d’intervention, d’assistance et de sauvetage (RIAS) Abeille Liberté. Ce dernier avait finalement pris en charge l’ancien pétrolier, qui se trouvait alors à 30 milles de Fécamp, pour le conduire l'abri devant Saint-Vaast le temps de laisser passer un coup de vent. Le 6 mai, le Christos XXIV avait enfin pu passer une nouvelle remorque, le convoi rejoignant finalement Le Havre le lendemain, escorté par le RIAS.

Cette affaire, selon des informations recueillies par Mer et Marine, avait pris une tournure très compliquée autour des responsabilités et des frais engagés, aboutissant à des saisies croisées entre l’armateur du Christos XXIV et le propriétaire du russe du pétrolier désarmé, mécontent de la prestation de remorquage. S’y était ajoutée l’intervention des autorités françaises, obligées puisque le convoi était arrivé dans un port hexagonal, de veiller à sa conformité avec les règlementations en vigueur, y compris celles relatives à l’export de déchets entre deux pays. Les saisies levées, le propriétaire du Varzuga ne s’était pas entendu avec Spanopoulos pour permettre au convoi de repartir en l’état. Le Christos XXIV était donc reparti sur une autre mission, tandis le propriétaire du Varzuga faisait gardienner le navire qu’il n’était plus question de déconstruire en Turquie.

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

Aller plus loin

Rubriques
Marine marchande